Pour tous les amv makeurs et grapheurs qu'il soit débutant ou exerce depuis longtemps !
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La femme fantôme qui venait acheter des sucreries

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki-san

avatar

Ban :
2 / 22 / 2

Messages : 640
Points : 786
Date d'inscription : 13/10/2010
Age : 25
Localisation : Suisse

MessageSujet: La femme fantôme qui venait acheter des sucreries   Ven 15 Oct - 13:49

Alors voila spécial Contes et Légende du japon =) Y a des truc super enfin sa depand x)

Voila l'histoire

La femme fantôme qui venait acheter des sucreries



Il y a très longtemps de cela, une jeune inconnue au teint étonnement pâle vint frapper en pleine nuit à la porte d'un magasin de sucreries du quartier de Kôjiyamachi, à Nagasaki. Elle acheta un sac de sucreries et elle donna une pièce en paiement. La femme revint tous les soirs à la même heure pour acheter des sucreries et donner une pièce en paiement. Le septième soir, elle revint comme d'habitude frapper à la porte du magasin et elle dit à son propriétaire :

- Je n'ai plus d'argent. Pourriez-vous me faire l'aumône d'un sac de sucreries ?

Le propriétaire du magasin trouva cela étrange mais il s'exécuta et offrit néanmoins des sucreries à l'inconnue qui s'en retourna dans les rues plongées dans l'obscurité de la ville. Il la suivit du regard puis, pris d'une soudaine curiosité, il ferma son magasin et décida de la suivre discrètementc

La femme remonta l'avenue, elle pénétra dans le cimetière qui se trouvait juste à côté d'un temple bouddhique qui portait le nom de Kôgenji, elle erra parmi les tombes puis elle disparut tout-à-coup devant l'une d'elles. Le commerçant s'en retourna terrifié dans son magasin. Le lendemain matin, il retourna au cimetière du temple Kôgenji et, à la lumière du jour, comprit que sa visiteuse avait disparu devant une tombe fraîchement creusée. Quand il s'en approcha, il eut la surprise d'entendre des pleurs. Des pleurs de nourrisson. Il s'empressa d'ouvrir la tombe. A l'intérieur, il découvrit un bébé en pleurs qui était étreint par le cadavre de sa défunte mère. Sa visiteuse nocturne ! A ce moment-là, le commerçant comprit que la malheureuse l'avait payée les six premiers soirs avec les six pièces que ses proches avaient mis dans son habit de façon à ce qu'elle puisse payer le passeur qui lui ferait traverser la rivière séparant le monde des vivants de celui des défunts.

Après enquête, le vendeur de sucreries comprit que la femme était originaire de Kyôto. Là, elle y avait rencontré un charpentier qui, à la fin de son ouvrage, s'en était retourné dans sa ville natale de Nagasaki. Quand la femme avait compris qu'elle était enceinte de ses œuvres, elle avait décidé de le rejoindre à Nagasaki mais elle était morte en chemin et elle avait été enterrée au temple Kôgenji. Le vendeur de sucreries retrouva le père et il lui remit l'enfant.

Quelques nuits plus tard, la femme vint de nouveau frapper à sa porte et elle le remercia de tout ce qu'il avait fait.

- De plus, grâce à vous, ajouta-t-elle, j'ai obtenu le droit de renaître au paradis bouddhique. Je voudrais vous remercier. Que pourrais-je faire pour vous être agréable ?

- A vrai dire, répondit l'homme, j'ai besoin de beaucoup d'eau pour faire mes sucreries mais, comme il n'y a pas de sources dans les parages, je m'éreinte à aller en chercher...

- Demain matin, creusez donc devant votre magasin, répondit la femme avant de disparaître.

Le lendemain matin, le vendeur de sucreries creusa devant son magasin et découvrit une source. Il décida de lui donner le nom de « puits de la femme fantôme. » Ce puits existe toujours. Il se trouve dans le jardin d'une maison près du temple Kôgenjic

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La femme fantôme qui venait acheter des sucreries
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La femme fantôme qui venait acheter des sucreries...
» Les fantômes des victoriennes (anthologie)
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Mots fantômes...
» Allain, Marcel (et "Fantômas Of Berlin")

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nigiyaka On'gaku Bideo Gurafu :: Culture Japan :: Contes et Légendes-
Sauter vers: